QUEL EST LE PROFIL GÉNÉRAL
DES ADEPTES DE MUSIQUE AU QUÉBEC?

ILS ONT EN MOYENNE 45 ANS ET PRÉSENTENT UN PORTRAIT ÉQUILIBRÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES.

ILS SONT UNE MAJORITÉ À S'INTÉRESSER AUTANT À LA MQF QU'À LA MUSIQUE EN ANGLAIS.

ILS ESTIMENT QU'IL Y A DU NEUF EN MUSIQUE QUÉBÉCOISE FRANCOPHONE (MQF) DEPUIS QUELQUES ANNÉES… et ils sont nombreux à s'intéresser aux nouveautés.

ILS SONT EN FORTE MAJORITÉ FIDÈLES AUX CANAUX CONVENTIONNELS POUR S'INFORMER DE MANIÈRE GÉNÉRALE… ils préfèrent la télévision suivie de la radio et des journaux imprimés.

ILS CHOISISSENT FACEBOOK PLUS QUE TOUT AUTRE PLATEFORME EXISTANTE QUAND ILS UTILISENT LES RÉSEAUX SOCIAUX.

ILS PRÉFÈRENT À TOUT AUTRE VÉHICULE D'ÉCOUTE, LA RADIO COMMERCIALE POUR ÉCOUTER LA MQF… les lecteurs numériques portables ainsi que sur CD arrivent à égalité, en deuxième position.

ILS AFFECTIONNENT TOUT PARTICULIÈREMENT LE STYLE POPULAIRE EN MQF… suivi du rock et de l'adulte contemporain en autres langues, puis en MQF.

ILS SONT 33 % À AVOIR AUGMENTÉ LE VOLUME DE LEURS ACHATS EN MQF AU COURS DES CINQ DERNIÈRES ANNÉES.

ILS OPTENT ENCORE POUR DES CD PHYSIQUES LORSQU'ILS ACHÈTENT DE LA MQF… c'est le choix de 62 % des répondants.

Le profil sociodémographique des participants à l'enquête révèle la présence pratiquement équilibrée d'hommes et de femmes dont l'âge moyen se situe à 45 ans. Les 35-54 ans représentent 37 %, une proportion un peu plus élevée que celle des moins de 35 ans et des 55 ans et plus.

Le quart des participants a indiqué acheter de la musique de quel que genre que ce soit presque tous les mois ou plus fréquemment (27 %). De ces achats, 38 % sont en MQF; notons que la proportion est de 44 % pour le marché primaire. Les dépenses pour l'achat de MQF correspondent à un montant médian annuel de 60 $.

En cinq ans, quatre participants sur neuf ont déclaré qu'ils achetaient autant de MQF qu'avant. Il est intéressant de souligner que 33 % des participants ont mentionné avoir augmenté leur volume d'achat en MQF au cours des 5 dernières années.

Le volume moyen estimé en achat d'albums ou de pistes est de 6,5 par année, et ce, tous styles musicaux confondus. Le contenu MQF représente 2,9 achats par année. En considérant uniquement le marché primaire, le volume d'achat en MQF, selon les auditeurs des différents styles musicaux, varie entre 3,9 achats/année pour le style adulte contemporain et 6,4 achats/année pour la musique traditionnelle.

La première raison évoquée pour ne pas acheter davantage de MQF est le peu d'intérêt que ces participants ont pour les artistes concernés (59 %). Le peu d'intérêt pour les nouveautés et le fait d'avoir les enregistrements dont ils ont besoin suivent dans l'ordre des principales raisons limitant l'achat.

Selon les réponses obtenues, le CD physique est encore le mode d'acquisition de musique MQF le plus populaire auprès de 62 % des personnes concernées. Lorsqu'ils se procurent un CD physique, la grande majorité (84 %) le font en magasins. L'achat sur les lieux de spectacles reste marginal, avec 5 % des participants ayant choisi ce mode d'achat.

Les achats de versions numériques en ligne de MQF est un comportement que l'on retrouve auprès d'un quart des participants. Une courte majorité (58 %) préfère acheter des pistes individuelles et 42 % acquiert des albums complets.

Quelque 60 % des participants utilisant la radio conventionnelle comme source pour s'informer sur les nouveautés en MQF indiquent que celle-ci les influence parfois dans leur décision d'achats de MQF. Pour 21 %, un participant sur cinq, la radio sera la plus importante influence.

Les amis peuvent également jouer un rôle important dans la décision d'achat en MQF puisque 44 % des participants comptent sur leurs amis pour les informer sur les nouveautés MQF; ils déclarent être occasionnellement influencés par ceux-ci quand vient le moment d'acheter. Pour 14 % des participants, cette influence s'exerce de manière plus fréquente.

En se basant sur la relation entre les sources utilisées pour s'informer sur les nouveautés MQF et leur influence sur la décision d'achat, nous constatons, qu'en plus de la radio et des amis, la famille (21 %), la télévision (19 %), les journaux imprimés (16 %), YouTube (12 %) et les magasins de disque (11 %) représentent des véhicules d'influence non négligeables auprès des participants concernés.

Moyenne
Privilégie les produits locaux, peu importe le prix 57,2 %
Nombre d'achats par année (albums ou pistes) 6,5
Nombre d'achats par année en MQF 2,5
Montant dépensé en MQF 100$
Achète des CD physiques 62,2 %
en magasin 84,0 %
sur les lieux de spectacles 4,6 %
Achète des versions numériques en ligne 24,3 %
Pistes individuelles 58,3 %
Albums complets 41,7 %
Moyenne
Véhicules influenceurs d'achats :
La radio conventionnelle : (parfois) 79,6 %
(souvent) 21,0 %
Les amis : (parfois) 67,3 %
(souvent) 14,1 %
La famille : (parfois) 42,5 %
(souvent) 6,1 %
La télé / canaux géréraux : (parfois) 34,9 %
(souvent) 5,1 %
Les journaux papier : (parfois) 32,2 %
(souvent) 4,8 %
Magasins de disques : (parfois) 31,1 %
(souvent) 4,9 %
YouTube : (parfois) 29,8 %
(souvent) 5,4 %
iTunes : (parfois) 24,2 %
(souvent) 5,5 %
Canaux spécialisés / Musique Plus : (parfois) 22,1 %
(souvent) 2,7 %
Réseaux sociaux : (parfois) 20,9 %
(souvent) 2,1 %
Les revues sur papier : (parfois) 19,6 %
(souvent) 1,8 %
Canaux musique continue / Galaxie : (parfois) 16,1 %
(souvent) 2,1 %
La radio satellite : (parfois) 10,5 %
(souvent) 1,4 %
Autres plateformes web : (parfois) 3,3 %
(souvent) 2,3 %