Profil

QUI SONT LES ENTHOUSIASTES BILINGUES?

ILS ONT EN MOYENNE 38 ANS, MAJORITAIREMENT DES FEMMES… la tranche des 25-44 ans dépassent la moyenne.

ILS SONT LES PLUS INTÉRESSÉS PAR LA MQF… et les 2e plus grands amateurs de musique en anglais.

ILS SONT URBAINS… on les retrouve surtout à Montréal et ses périphéries.

ILS SONT CEUX QUI ÉCOUTENT LE MOINS DE MQF À LA RADIO… toutefois, ils sont ceux qui s'y informent le plus de manière générale par rapport aux autres profils.

ILS UTILISENT PLUS QUE TOUT AUTRE PROFIL, LES AUTRES VÉHICULES D'ÉCOUTE, SAUF POUR LA TÉLÉ... une distinction par rapport aux autres groupes.

ILS SONT TRÈS BRANCHÉS ET ÉQUIPÉS… avec les amis, les réseaux sociaux, YouTube et iTunes les influencent fortement dans leurs décisions d'achat.

IlS CONSULTENT ASSIDUMENT, ET PLUS QUE LA MOYENNE, UNE GRANDE VARIÉTÉ DE SOURCES POUR CONNAÎTRE LES NOUVEAUTÉS... dont les réseaux sociaux, iTunes, YouTube, les journaux imprimés et en ligne ainsi que les promotions en magasins.

ILS SONT CEUX QUI ONT LA PLUS GRANDE FRÉQUENCE D'ACHAT… ils achètent plus de pistes individuelles lorsqu'ils achètent en ligne.

ILS SONT CEUX QUI ASSISTENT LE PLUS À DES SPECTACLES CULTURELS… et à des prestations de musique vocale, la moitié étant de la MQF.

ILS REPRÉSENTENT 21%
DES 5 075 RÉPONDANTS.

Comme les « Fans de MQF », les « Enthousiastes bilingues » sont majoritairement des femmes, plus de 75 % ayant obtenu un diplôme de niveaux collégial ou universitaire.

Ils ont en moyenne 38 ans; la représentation des 25 à 44 ans dépassent la moyenne (46 % c. 33 %) et celle des 55 ans et plus est largement sous la moyenne.

On les retrouve à plus de 65 % à Montréal et ses régions périphériques. Ils constituent le profil socio-musical composé de la plus grande proportion de travailleurs à temps plein. Ils suivent la moyenne en ce qui a trait au revenu famillial annuel.

Ils sont parmi tous les profils, ceux les plus intéressés par la MQF (90 %) et sont les 2e plus grands amateurs de musique en anglais (81 %). Ils affichent une forte identité québécoise.

Dans leur écoute de musique en général, ils accordent plus d'importance aux paroles qu'au rythme de la musique. Ils sont le profil qui accorde le plus d'intérêt pour les nouveautés (97 % c. 78 %) et pour la relève en MQF (87 %).

Ils sont ceux qui regrettent le moins la musique d'il y a 20-30 ans (12 % c. 33 %) et ceux qui sont les plus convaincus qu'il y a du neuf en MQF (96,6 %).

La télévision, en moindre proportion que la moyenne, et la radio, au-dessus de la moyenne, demeurent les premiers véhicules pour s'informer de manière générale. Plus de la moitié s'informe par les réseaux sociaux, soit significativement plus que la moyenne (57 % c. 42 %). Ils sont également ceux qui utilisent le plus les sites web de nouvelles.

Moyenne *
Hommes 50,9 % 44,4 %
Femmes 48,9 % 55,6 %
Âge moyen 45 38
12 à 17 ans 7,7 % 8,4 %
18 à 24 ans 10,0 % 13,5 %
25 à 34 ans 14,9 % 21,7 %
35 à 44 ans 17,7 % 24,2 %
45 à 54 ans 19,1 % 17,4 %
55 à 64 ans 15,0 % 9,6 %
65 ans et plus 15,7 % 4,1 %
Regroupement régional
Montréal 26,5 % 28,3 %
Régions périphériques de Montréal 36,9 % 37,1 %
Capitale-Nationale 8,0 % 7,0 %
Régions intermédiaires 17,8 % 17,6 %
Régions éloignées 10,8 % 10,0 %
Niveau de scolarité
Primaire - secondaire 32,4 % 24,0 %
Collégial 26,4 % 28,2 %
Universitaire 41,2 % 47,7 %
Revenu familial
Moins de 20 K$ 11,7 % 8,9 %
20 K$-39 K$ 20,5 % 19,5 %
40 K$-59 K$ 20,5 % 21,3 %
60 K$-79 K$ 16,0 % 16,5 %
80 K$-99 K$ 11,8 % 12,5 %
100 K$ et plus 19,5 % 21,5 %
Moyenne *
Écoute la musique davantage pour le rythme 28,8 % 19,0 %
Attirance à l'égard des paroles (MQF) 58,9 % 78,5 %
Identité francophone québécoise 73,7 % 86,6 %
Intérêt pour la musique
Très intéressé par la MQF 57,7 % 89.8 %
Très intéressé par la musique en anglais 54,7 % 80.5 %
Très intéressé par la nouvelle génération de musiciens en MQF 50,1 % 86,5 %
Intérêt pour les nouveautés en MQF 78,0 % 97,4 %
Canaux d'information générale
La télévision conventionnelle, câble ou satellite 85,7 % 84,0 %
La radio conventionnelle ou satellite 70,8 % 77,0 %
Les jounaux sur papier 67,7 % 70,2 %
Le bouche à oreille 61,9 % 71,1 %
Les revues sur papier 44,5 % 49,6 %
Les réseaux sociaux 41,4 % 56,9 %
Les sites web de nouvelles 36,6 % 47,0 %
Les jounaux en ligne 31,1 % 37,3 %
Le site web d'une station de télévision 22,3 % 32,1 %
Le site web d'une radio conventionnelle 16,9 % 22,1 %
Les revues en ligne 14,1 % 17,4 %
Les blogues 11,3 % 14,7 %
La télévision uniquement web 10,2 % 11,2 %
La radio web uniquement 8,6 % 9,6 %