Style musical

Qui sont les adeptes
de musique urbaine?

ILS SONT PARMI LES PLUS JEUNES... et près du tiers sont étudiants.

ILS SONT URBAINS… on les retrouve à Montréal en plus grande proportion que les autres adeptes des styles musicaux.

ILS SONT LES PLUS BRANCHÉS… ils favorisent l’Internet, le numérique, les réseaux sociaux,  la radio satellite, YouTube, iTunes, etc.

ILS AIMENT LE RYTHME… ils sont ceux pour qui le sens et les paroles ont une importance moindre; ils privilégient autant l’anglais que le français.

ILS ACHÈTENT EN LIGNE PLUS QUE LA MOYENNE… les amis et YouTube les influencent dans leurs achats.

ILS SONT FERVENTS DE SPECTACLES… ils en voient plus que la moyenne, mais en proportion moindre que tous les adeptes des autres styles en MQF.

Pistes marketing : 

Marchés prioritaires : Montréal, sa périphérie et les régions intermédiaires.

Stratégies de marketing relationnel sur le web et présence assidue sur les réseaux sociaux, Facebook et YouTube (créez votre propre chaîne, référencez-la, choisissez les bons mots-clés).

Alimentation des blogues spécialisés en musique urbaine et concours sur le web, présence dans les revues en ligne.

Publicités, entrevues  et pistage à la radio conventionnelle et leur site web.

Présence sur les canaux de télévision spécialisés tels que Musique Plus et à la télé sur le web.

Promotions sur les sites de spectacles.

Le marché potentiel de la musique urbaine est de 996 000 personnes au Québec.

Comme les adeptes de hip-hop/rap, ils sont les plus jeunes, autant d'hommes que de femmes : ils ont en moyenne 36 ans, et plus du tiers a moins de 25 ans.

Ils s'informent de manière plus marquée sur le web comparativement à la moyenne générale.

Ils s'intéressent dans les mêmes proportions à la MQF qu'à la musique anglophone; ils sont même ceux qui se disent les plus intéressés par la musique en anglais.

Ils sont également les moins nombreux, après le hip-hop/rap, à se dire très intéressés par la MQF.

Ils se positionnent au deuxième rang, après les adeptes du country/western, quant à l'importance du rythme. De tous les adeptes de l'ensemble des styles musicaux, ils sont ceux qui, en proportion, accordent le moins d'importance aux paroles. 

La radio, la télévision et les journaux sont leurs principales sources pour s'informer de façon générale.

Moyenne Moyenne primaire *
Hommes 50,9 % 48,3 % 50,2 %
Femmes 48,9 % 51,6 % 49,6 %
Âge moyen 45 44 36
17 ans et moins 7,7 % 8,5 % 16,1 %
18-24 ans 10,0 % 10,8 % 19,5 %
25-34 ans 14,9 % 13,8 % 18,9 %
35-44 ans 17,7 % 17,4 % 15,1 %
45-54 ans 19,1 % 21,5 % 17,4 %
55-64 ans 15,0 % 14,6 % 7,9 %
65 ans et plus 15,7 % 13,2 % 5,2 %
Regroupement régional
Montréal 26,5 % 23,0 % 26,5 %
Régions périphériques de Montréal 36,9 % 39,5 % 38,9 %
Capitale-Nationale 8,0 % 6,4 % 5,7 %
Régions intermédiaires 17,8 % 18,2 % 20,0 %
Régions éloignées 10,8 % 12,9 % 8,9 %
Écoute la musique davantage pour le rythme 28,8 % 28,5 % 32,1 %
Attirance à l'égard des paroles (MQF) 58,9 % 74,6 % 69,6 %
Identité francophone québécoise 73,7 % 82,4 % 80,7 %
Intérêt pour la musique
Très intéressé par la MQF 57,7 % 75,4 % 69,1 %
Très intéressé par la musique en anglais 54,7 % 54,1 % 66,1 %
Très intéressé par la nouvelle génération de musiciens en MQF 50,1 % 64,7 % 61,4 %
Intéressé par les nouveautés en MQF 78,0 % 83,9 % 83,6 %
Moyenne Moyenne primaire *
Canaux d'information générale
La télévision conventionnelle, câble ou satellite 85,7 % 86,0 % 83,9 %
La radio conventionnelle ou satellite 70,8 % 74,3 % 72,7 %
Les jounaux sur papier 67,7 % 68,0 % 62,7 %
Le bouche à oreille 61,9 % 66,0 % 68,3 %
Les revues sur papier 44,5 % 47,2 % 43,9 %
Les réseaux sociaux 41,4 % 44,9 % 54,2 %
Les sites web de nouvelles 36,6 % 35,3 % 40,2 %
Les jounaux en ligne 31,1 % 27,7 % 30,0 %
Le site web d'une station de télévision 22,3 % 23,1 % 27,7 %
Le site web d'une radio conventionnelle 16,9 % 20,3 % 23,2 %
Les revues en ligne 14,1 % 14,5 % 18,1 %
Les blogues 11,3 % 12,8 % 18,5 %
La télévision uniquement web 10,2 % 11,3 % 16,3 %
La radio web uniquement 8,6 % 10,9 % 14,1 %
Profils socio-musicaux
Fans de MQF 15,0 % 17,7 % 11,1 %
Intérêt pour la MQF 13,7 % 16,3 % 12,8 %
Enthousiastes bilingues 20,6 % 28,5 % 34,9 %
Intérêt pour la musique en anglais 16,4 % 13,5 % 14,7 %
Fans de musique en anglais 13,4 % 5,7 % 10,9 %
Nostalgiques déçus 9,2 % 13,7 % 12,3 %
Pas d'intérêt pour la musique 11,7 % 4,7 % 3,3 %