Variations 2012-2015

Par région

Entre 2012 et 2015, le taux d’assistance aux spectacles de musique vocale de tous genres et de toutes langues au moins quelques fois par an a diminué de plus de moitié pour presque tous les groupes d’âge et régions étudiées.

De l’ensemble des spectacles auxquels ont assisté les amateurs de spectacles de musique québécoise francophone en 2015, la moitié était de MQF, une proportion similaire à celle enregistrée trois ans plus tôt.

L’assistance aux spectacles de musique vocale au moins quelques fois par an

Alors que trois Québécois sur quatre (74%) assistaient à des spectacles de musique vocale de tous genres au moins quelques fois par an en 2012, ils sont à peine plus du quart (28%) à s’adonner à cette activité à cette fréquence en 2015.

À ce titre, toutes les régions étudiées ont suivi la même tendance que la population globale, à l’exception de la région de Montréal, pour qui une baisse un peu moins significative, c’est-à-dire de 32 points de pourcentage, a été enregistrée.

Évolution de l’assistance aux spectacles de musique vocale (tous genres, toutes langues) au moins quelques fois par an

Comparatif par groupe d’âge


La proportion de spectacles de MQF dans l’ensemble des spectacles de musique vocale auxquels ont assisté les spectateurs québécois

En 2015, tout comme c’était le cas en 2012, la moitié des spectacles auxquels ont assisté les amateurs de spectacle de musique vocale était de MQF.

À ce titre, peu de variations ont été observées entre 2012 et 2015 pour chacune des régions étudiées.

D’autre part, parmi les Québécois ayant assisté à des spectacles de musique vocale en 2015, la proportion n’ayant assisté à aucun spectacle de MQF est beaucoup moins élevée qu’en 2012, soit 15% comparativement à 50% trois ans plus tôt.

Évolution de la proportion de spectacles de la MQF dans l’ensemble des spectacles de musique vocale auxquels ont assisté les spectateurs québécois

Note : sur cette question, compte tenu de la faible taille de l’échantillon de répondants pour la Capitale nationale et les régions éloignées, les résultats doivent être interprétés avec prudence.

Comparatif par groupe d’âge